Nouvelle marque : Lindemann Audio

C’est avec la plus grande excitation que nous accueillons dans notre showroom une nouvelle marque qui, je n’en doute pas, va faire beaucoup parler d’elle, à savoir Lindemann Audio. Alors quand je dis nouvelle marque, en réalité, la marque n’est pas à proprement parler nouvelle, mais simplement, elle n’était jusqu’alors quasi pas importée en France. En effet ces magnifiques électroniques nous viennent d’Allemagne, où elles sont fabriquées (pour partie, sinon, en Europe) avec un soin tout particulier, comme nos amis allemands savent faire 🙂

Lindemann n’est pas une marque pléthorique, au catalogue ressemblant à l’annuaire des PTT (les “boomers” seuls comprendront la référence !). Non, Lindemann ne proposent qu’un nombre limité de modèles, privilégiant la qualité à la quantité…

Quand on pense que tout ça dure depuis 25 ans, et que ces produits nous parviennent seulement 🙂

L’offre est articulée autour de deux séries bien distinctes :

Limetree

La première série, Limetree, est composée de quatre appareils aux dimensions particulièrement modestes, et au look plutôt… quelconque. Mais les performances de ces matériels sont pour ainsi dire inversement proportionnelles à leur encombrement !

Lindemann Limetree Series

Vous trouverez donc dans cette série les références suivantes : le Bridge II (950 €), un transport réseau dépourvu de DAC mais offrant des sorties numériques irréprochables. Ideal lorsque vous disposez déjà d’un convertisseur digne de ce nom. A défaut, vous pouvez lui adjoindre l’USB-DAC (950 €) de la même série. Le Bridge II comporte toutes les fonctionnalités que vous retrouverez également dans les autres produits connectés de la marque, à savoir une application très bien faite pour iOS et Android, avec intégration des radios internet bien sûr, mais aussi de Spotify Connect, Tidal Connect, Qobuz, Deezer, la gestion du multi-room (avec les produits de la marque) et même le support de Roon !

Ce convertisseur, contrairement à ce que son nom laisse penser, n’est pas exclusivement USB, même si c’est cette entrée qui permettra d’exploiter au maximum sa puce Sabre ES9038, supportant le DSD 512 ainsi que le PCM 768kHz. En plus de cette entrée, il offre donc deux entrées SPDIF, l’une au format coaxial l’autre, optique. A noter également que l’USB-DAC dispose d’un contrôle de volume analogique, qui permettra de connecter sa sortie variable directement à un bloc de puissance, ou à des enceintes actives bien sûr, mais aussi de contrôler le volume de son excellente sortie casque, capable de piloter sans souci des casques jusqu’à 300 ohms d’impédance.

Lindemann Limetree USB-DAC

Et si vous voulez encore plus compact, vous pouvez opter pour le Network II (1195 €), un lecteur réseau intégré, “fusion” des deux modèles précédents, partageant la même partie réseau et le même puce de conversion numérique/analogique. Bien sûr, le couple transport/convertisseur est en mesure d’offrir des performances encore supérieur à cet intégré, cependant, celui-ci offre déjà un plaisir d’écoute incomparable ! Le Network II intègre lui aussi un ampli-casque similaire en tout point à celui du DAC, hormis le contrôle de volume, qui est ici numérique, contrôler par l’application.

Petite précision bien sympathique, le Bridge II comme le Network II présentent une entrée USB A, permettant de leur connecter une clé ou un disque contenant des fichiers musicaux, bien sûr, ou, et c’est bien plus rare mais au combien appréciable, un lecteur CD-ROM permettant de lire vos CD audio ! Nous avons testé le SuperDrive d’Apple, qui a l’avantage d’arborer une robe aluminium tout à fait raccord avec les Lindemann :), et on peut se réjouir de bénéficier d’un excellent lecteur CD pour la somme imbattable de 79 € . Cette solution nous semble idéale pour qui souhaiterait s’équiper très efficacement en source “dématérialisée” mais tout de même disposer de quoi lire ses CD à moindre coût !

Lindemann Limetree Phono II

Enfin, cette série Limetree n’oublie pas les sources analogiques, avec le formidable Phono II (725 €), préamplificateur phono MM/MC (paramétrable) au niveau de performance tout simplement stupéfiant à ce budget. Et comme tous les éléments de la série Limetree, ce phono II est livré avec une alimentation à découpage certes efficace, mais pouvant être avantageusement upgradée par une alimentation stabilisée, qui permettra d’abaisser encore le niveau de bruit de fond, et faire émerger plus de détails encore.

Musicbook

Mais Lindemann ne propose pas que ces appareils miniatures. Le constructeur a également développé une série d’appareils aux chassis plus luxueux, moins petits mais toujours compacts, de 28 cm de large pour 22 de profondeur et 6,3 de hauteur !

Cette série Musicbook comporte cinq éléments : tout d’abord, le Source II (3990 €), ingénieux assemblage de lecteur réseau top niveau (à l’instar du Network II, mais présentant bien sûr des performances encore bien supérieures) et de préamplificateur analogique, incluant même une entrée phono MM ! Le Source II supporte bien entendu lui aussi la connexion d’un drive CD-ROM, mais son chassis plus spacieux à également permis au constructeur de proposer une déclinaison intégrant directement un drive interne, le Source.CD II (4390 €).

Pour accompagner ce préamplificateur/streamer, Lindemann propose deux blocs de puissance exploitant la désormais célèbre technologie N-Core, particulièrement efficace en terme de rendement (à volume d’écoute domestique, l’ampli consomme autour de 20 watts seulement !). Le Power 500 II (2990 €) et le Power 1000 II (3990 €) développent respectivement 2x250w@4 ohms et 2x500w@4 ohms.

En plus de leur puissance considérable, de leur souci de limiter la consommation énergétique (grâce à une commutation électrique automatique – l’ampli s’allume quand il reçoit un signal puis s’éteint tout seul après un certain temps d’inactivité), les blocs de puissance Power II offrent une réelle solution de bi-amplification avec ajustement des graves (sur 10 niveaux) permettant de contrôler au mieux les enceintes prévues pour un tel montage, tout en adaptant la réponse en grave du système à la pièce d’écoute !

Enfin, pour ceux d’entre-vous qui souhaitent une solution plus simple et compacte, Lindemann, propose également le Combo (4890 €), qui réunit les différentes technologies présentées ci-dessus dans un unique chassis. Le combo est un ampli connecté de 2x125w@4 ohms (2×70@8 ohms) extrêmement frugal en énergie (environ 16w à volume domestique, max 160w), doté d’une très bonne entrée phono MM et d’un ampli casque capable de gérer de nombreux casque jusqu’à environ 200 ohms.

Conclusion

Notre première approche de la marque est vraiment très enthousiaste pour ce qui concerne les performances (nous avons pour le moment la série Limetree hors USB-DAC en démo), et le sentiment qui prédomine à la boutique, c’est que nous avons affaire à des produits sains, intelligents, parfaitement dans l’air du temps qu’il s’agisse du design, sobre et élégant, des fonctionnalités, de l’ergonomie, des performances comme des préoccupations environnementales (très faibles consommations électriques et fabrication européenne). En bref, une très belle marque, que nous ne sommes pas peu fiers de vous présenter, et dont nous nous réjouissons qu’elle soit enfin disponible en France !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *